< Retour au sommaire

Gestion du changement - Vers un management polyphonique

Auteur:François Pichault, Jean-Luc Castro & Françoise Chevalier
Editeur:Éditions De Boeck Supérieur, 224 pages.
ISBN:978-2-8073-3024-5
Prix:€24,90
Tirée d’En attendant Godot de Samuel Beckett, la citation en ouverture du livre est savoureuse: — Alors, on y va? — Allons-y! (Et ils ne bougent pas). La pièce de Beckett a souvent été vue comme une illustration de l’absurdité de la vie, ou bien comme une réflexion métaphysique sur la condition humaine avec, selon la mise en scène, un caractère burlesque plus ou moins appuyé. Alors, on change?, peut-on entendre en entreprise. Allons-y! Et, oui, il arrive qu’ils ne bougent pas non plus, ou si peu…

Question dès lors: peut-on véritablement « gérer » le changement? Le gérer aide-t-il réellement in fine? Et comment faire pour que « ça bouge »? Oui, le changement est bien un processus à gérer, et même à anticiper, laissent entendre François Pichault, Jean-Luc Castro et Françoise Chevalier, dans ce livre dont une des (nombreuses) vertus consiste d’abord à montrer à quel point les domaines concernés par le changement peuvent être diversifiés. Et « avant de se prononcer sur le mode de gestion du changement et de foncer, tête baissée, dans la mise en œuvre d’une méthode particulière, un certain nombre de jalons analytiques (contenu, ampleur, temporalité) doivent être posés », soulignent-ils.

Les auteurs nous présentent tous ces changements — organisationnel, stratégique, technologique, de GRH, etc. —, en recourant à différentes approches théoriques articulées en un modèle intégré dit « des cinq forces ». À partir de l’examen de plusieurs études de cas approfondies, ils mettent à la disposition du lecteur une grille multidimensionnelle permettant d’évaluer de manière nuancée un processus de changement, ainsi que des hypothèses prédictives permettant d’en anticiper le cours.

Sans oublier de nous livrer de précieuses pistes d’action concrètes : le changement peut alors être vraiment considéré comme un processus à gérer, avec une orientation clairement donnée au style « polyphonique » qui se retrouve déjà dans le sous-titre de l’ouvrage. Celui-ci renvoie à l’articulation de plusieurs voix dans une même œuvre artistique, et donc à l’idée d’un dialogue permanent, voire à la confrontation entre différentes catégories de discours. Ou comment accepter la complexité sans se laisser paralyser par elle…

 

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages