< Retour au sommaire

La Covid-19 constitue-elle la tempête parfaite pour le workforce management ?

Une nouvelle approche de la gestion des effectifs — ce qu’on appelle le workforce management — est nécessaire. Les évolutions fondamentales qui en constituent la fondation sont déjà en marche depuis un certain temps. Comme dans de nombreux autres domaines, la crise du coronavirus que nous vivons depuis un an amène une solide accélération à ce processus

Quatre évolutions sont à l’œuvre dans nos entreprises depuis un certain temps.

  • Tout d’abord, la digitalisation, qui provoque des changements radicaux en RH.
  • En parallèle, et certainement sur ce marché du travail tendu, il est également nécessaire d’améliorer l’employee experience, autrement dit l’expérience collaborateur.
  • Le modèle opérationnel évolue, avec un effectif d’employés flexibles de plus en plus important, mais aussi un télétravail qui devient normal, et de plus en plus de collaborations au-delà des frontières traditionnelles de l’entreprise.
  • Enfin, il se marque un besoin croissant d’agilité opérationnelle pour pouvoir continuer à répondre aux questions, souhaits et besoins des clients.

La crise actuelle de la Covid-19 donne encore plus à ces évolutions, créant en quelque sorte une tempête parfaite qui changera pour de bon le workforce management.

La digitalisation en RH

Une étude de SD Worx a montré que deux entreprises sur trois estiment que les RH et les pratiques RH ne sont plus adaptés aux besoins de l’entreprise. L’impression subsiste que les RH sont très manuels et quelque peu démodés, peu à même d’offrir des solutions assez rapidement. Les RH n’utilisent par exemple pas suffisamment les données pour faire avancer l’entreprise.
De plus, nous constatons trop souvent que les processus ne sont pas repensés en fonction des possibilités digitales, mais que le même processus est repris, du papier au numérique. C’est alors une occasion manquée.

Employee Experience

De la sorte, on n’analyse pas suffisamment en profondeur les processus lorsqu’on les fait passer dans le cloud. Résultat : les utilisateurs n’obtiennent pas l’expérience qu’ils en attendent. Nous qualifions ça de ‘falaise du dimanche au lundi’ : alors que le dimanche, nous organisons encore tout au moyen de notre smartphone — depuis la réservation des billets d’avion jusque’à l’organisation des dîners en famille —, nous remontons dans le temps le lundi pour nous inscrire dans les processus d’entreprise d’une autre époque !

Modèle opérationnel

La contingent workforce — le groupe de collaborateurs flexibles qui ne font pas partie du personnel — devient de plus en plus important dans les entreprises. En même temps, nous constatons que les nouvelles générations sur le marché du travail sont habituées à travailler ensemble au-delà des frontières des organisations. De plus, de nouvelles technologies apparaissent aujourd’hui rendant possibles d’autres formes de coopération. Ce qui garantit désormais que l’économie flexible, qui était déjà émergente, peut continuer à se développer.

Agilité

Afin de répondre plus efficacement à la demande des clients, il importe de déployer la main-d’œuvre disponible de manière optimale. Si vous avez 100 collaborateurs et 50 magasins, vous n’allez pas allouer au hasard deux travailleurs à chaque magasin, mais vous allez planifier les effectifs en fonction du jour, de l’heure et du lieu ainsi que des données historiques relatives aux comportement d’achats. Ce qui varie d’un secteur à un autre, bien entendu, mais la démarche relève du bon sens économique fondamental de l’entreprise : faire correspondre de manière optimale l’offre de travailleurs et de compétences à la demande du client.

La Covid-19 comme tempête parfaite ?

Aujourd’hui, ces quatre tendances viennent se rejoindre et se renforcer mutuellement. La tempête générée par la pandémie de Covid-19 va, à court terme, créer une ‘nouvelle normalité’ pour le workforce management. Les processus numériques rapides mettent l’employee experience au premier plan et de nouvelles formes de collaboration et de planification basées sur les données garantissent l’utilisation optimale des personnes et des ressources. La fin de la crise sanitaire est en vue, mais le silence après la tempête sera différent du silence qui précédait la tempête.  

Luc Bossaert
Chief Strategy Officer
Adessa (an SD Worx company)

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages