Le Belge travaille plus que jamais à temps plein

Nooit eerder werkten zoveel Belgen voltijds

Durant les cinq dernières années, les Belges n’ont jamais autant bossé à temps plein qu’aujourd’hui. Ce constat concerne deux personnes actives sur trois. Un record. Et si l’on additionne travailleurs à temps partiel et à temps plein, ils totalisent 90% d’une semaine de travail complète.

Initiatrice de l’enquête sur le sujet, l’entreprise RH Acerta explique en partie le phénomène par trois facteurs : la crise énergétique couplée à une inflation élevée mais aussi la fait que, grâce au télétravail, exercer son activité à temps plein est plus facile qu’avant.  Son experte juridique Amandine Boseret affine l’analyse : «« Il est évident que les “petits” contrats sont en déclin : de plus en plus de personnes travaillent à temps plein ou au moins à 90 %. Malgré la volonté croissante de mieux concilier vie professionnelle et vie privée, il est possible que la crise énergétique et l’inflation incitent les travailleurs à s’assurer une plus grande sécurité financière en travaillant à temps plein. Pour les entreprises aussi, il y a une grande différence lorsque les travailleurs passent d’un 4/5e à un temps plein, par exemple. À raison de 7,5 heures de travail par jour, cela représente facilement 30 heures de travail supplémentaires par mois et par travailleur. »

Succès croissant pour des contrats avec plus d’heures

L’enquête montre aussi que, non seulement le nombre de contrats à temps plein a atteint des niveaux sans précédent, mais aussi que de plus en plus de travailleurs optent pour une semaine de travail de 4,5 jours. Ce qui fait culminer la fraction d’occupation moyenne dans les entreprises belges à 89,4 %. En d’autres termes, l’ensemble des Belges passe en moyenne près de 90 % de la semaine de travail sur le lieu de (télé)travail.

L’experte de Acerta complète : « Le succès croissant des contrats comportant plus d’heures s’explique de différentes manières. Pour les employeurs, il peut s’agir d’une aide particulièrement bienvenue pour faire face aux pénuries de main-d’œuvre. Les avantages d’une augmentation du nombre d’heures des collaborateurs fixes sont nombreux : employabilité immédiate, pas de frais de recrutement de personnes supplémentaires, les entreprises savent déjà qui est le travailleur et ce qu’il veut, etc. Pour le travailleur, plus d’heures signifie plus de revenus sans avoir à chercher un autre emploi ou un emploi supplémentaire (flexi-job). Mais le fait de travailler plus d’heures doit évidemment être faisable pour le travailleur. Le télétravail joue ici un rôle important. Dans le cadre de la guerre des talents, les entreprises sortent aussi tous leurs atouts pour permettre à leurs travailleurs de travailler à temps plein. »

Gestionnaire RH

Union Benelux

Payroll Manager

FSMA

Aanmelden

Als lid van HR Square hebt u ook de mogelijkheid de digitale versie alsook de archieven van het tijdschrift te raadplegen via onze website.

HR Square News : la newsletter qui cartographie la GRH et l'envoie dans votre boîte mail.

Chaque semaine, nous vous donnons un aperçu des faits et événements les plus importants dans le domaine des ressources humaines. Vous avez également immédiatement un aperçu des événements RH à ne pas manquer.

Gratuit dans la boîte aux lettres pour ceux qui s’inscrivent.

S'inscrire

En tant que membre de HR Square vous avez également la possibilité de consulter la version numérique ainsi que les archives du magazine via notre site internet.