< Retour au sommaire

Un indépendant prend environ 15 jours de vacances la première année

Les jeunes indépendants voyagent en fonction de leur temps disponible, de l'argent et de leur bien-être mental. En moyenne deux semaines, la première année de leur activité indépendante. C’est ce qui se dégage d’une enquête menée par le prestataire de services RH Acerta auprès d’un millier d’indépendants. Quatre sur 10 estiment ces 15 jours suffisants mais la même proportion envisage déjà de planifier plus de vacances à partir de la deuxième année.

Au rang des freins à davantage de congés, figure surtout le manque de temps et d’argent causé par leur activité en phase de démarrage. « Il convient de souligner que les indépendants débutants prennent moins de vacances que le minimum légal (NDR : 20 jours) fixé pour les travailleurs salariés à temps plein. Afin d'éviter les burn out, il est essentiel que ces indépendants qui viennent de se lancer prévoient également un repos mental suffisant », pointe Acerta.

43 % des indépendants débutants prévoient aussi de ne pas prendre plus de congés la deuxième année. A contrario, 43 % envisagent d’en prendre davantage. Fait notable : 5 % planifient encore moins de vacances la deuxième année et 9 % n’en planifient pas du tout.

Les vacances coûtent beaucoup (trop) de temps et d'argent aux starters

La perte de revenus est la principale raison pour laquelle les starters ne s’accordent pas beaucoup de vacances. Pour la plupart, ne pas travailler signifie « ne rien gagner » (68 %). Le facteur temps joue également un rôle : les starters ne veulent pas « perdre du temps » en prenant en vacances (33 %). De plus, une minorité, à savoir 1 indépendant débutant sur 6, déclare que les vacances ne l’intéresse pas.

Nadine Morren, experte Starters d’Acerta, analyse : « Généralement, les indépendants débutants n'ont pas encore de travailleurs pour faire tourner leur entreprise en leur absence. La première année surtout, leur activité d’indépendant exige une concentration maximale : tout est nouveau, vous essayez de vous faire connaître, de gagner des clients, vous avez fait des investissements. La plupart des starters éprouvent des difficultés à lâcher prise. Pourtant, il est tout aussi important pour eux de recharger leurs batteries à temps et de ne pas perdre le soutien de leur entourage. Cela ne peut se faire qu'en prenant une pause plus longue et pas un ou deux jours à la fois. L'énergie et la motivation qui ont mené au démarrage d’une activité doivent être réalimentés de temps à autre. »

Les indépendants débutants qui veulent prendre plus de vacances au cours de leur deuxième année le font principalement pour leur bien-être personnel. Si 57 % déclarent avoir besoin de vacances en vue d’un meilleur équilibre vie privée-vie professionnelle, 52 % ont besoin de repos mental.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages