Les conséquences possibles du Brexit

HR Square 17
Dès lors que la première Ministre britannique Theresa May a récemment déclenché le célèbre « article 50 » du TUE, il n’est désormais plus possible de faire marche arrière. Dans tous les cas, les Britanniques deviendront en principe des ressortissants d’« États tiers » vis-à-vis de l’Union européenne, avec toutes les conséquences qui en découlent concernant leur droit de vivre et de travailler en Belgique. La solution la plus sûre (mais aussi la plus radicale) pour un Britannique, afin de garantir la conservation de ces droits, est dès lors assurément de demander la nationalité belge. En l’absence d’un accord dérogatoire avec l’Union européenne, les Britanniques deviendront en effet immédiatement des ressortissants d’États tiers vis-à-vis de l’UE dès que le Royaume-Uni aura quitté l’UE. Cela signifie que les Britanniques auront besoin d’un permis de travail pour travailler ici (à moins qu’une dispense soit d’application), comme tel est par exemple le cas des Américains, des Chinois...

In de kijker

Netto minstens 50 euro erbij vanaf 1 januari

Werkgevers nemen maatregelen tegen hoge energiekosten

Werknemers krijgen dit jaar gemiddeld 11 procent hogere bonus

Social media

Aanmelden

Als lid van HR Square hebt u ook de mogelijkheid de digitale versie alsook de archieven van het tijdschrift te raadplegen via onze website.

HR Square Nieuws: de newsletter die HRM in kaart en in uw mailbox brengt.

Iedere week bieden we een overzicht van de voornaamste feiten en gebeurtenissen in HR. Meteen hebt u ook een overzicht van de HR-evenementen die u niet mag missen.

Gratis in de mailbox voor wie zich registreert.