Tags

Hieronder vindt u de artikels die gerelateerd zijn met de tag "Coronavirus"
Totaal gevonden artikels: 168 (Artikel 1 tot 10)

Télétravail: solution d’avenir ou boom éphémère?

La crise de la Covid-19 a amené 40 à 60% des Belges à télétravailler. Trois scientifiques de l’UCLouvain et l’ULiège — un économiste, un professeur de management et une psychologue — ont croisé leurs regards pour analyser les aspects positifs et négatifs du tout au télétravail et, surtout, proposer des pistes pour l’avenir. Parmi les enseignements qui en ressortent: trop de télétravail diminue ses effets bénéfiques. Une régulation de la présence est indispensable pour préserver la cohésion et la créativité.

Les entreprises tardent à redémarrer l’embauche des étudiants jobistes

Entre janvier et avril 2021, le nombre d’étudiants bénéficiant d’un job a baissé de 27% par rapport à la même période un an plus tôt. Par rapport à 2019, la baisse est encore plus forte (-37%). La fermeture de l’Horeca et le télétravail structurel sont des explications à cette diminution. En avril, cependant, les recrutements de jobistes ont repris avec une augmentation de 191%. Une tendance qui devrait se poursuivre à la hausse avec la campagne de vaccination et la réouverture de nouveaux secteurs d’activité.

Plus de Belges ont bénéficié d’une pension anticipée pendant la crise de la Covid-19

En raison de la crise sanitaire, davantage de Belges ont pris leur pension avant l’âge de 65 ans en 2020. Pour les travailleurs, l’augmentation s’élève à 11,6%, pour les indépendants, elle est de 3,9%. Plus d’un travailleur sur trois et plus de la moitié des indépendants qui ont pris leur pension l’année dernière l’ont fait avant d’atteindre l’âge légal de 65 ans. Sans surprise, le secteur où le coronavirus a eu l’effet le plus important est l’horeca.

La reprise timide fait craindre que la Covid-19 ne laisse des traces durables à long terme

La crise créée par la pandémie de Covid-19 qui touche le marché du travail est loin d’être terminée et la croissance du nombre d’emplois sera insuffisante pour compenser les pertes qui ont été enregistrées jusqu’à au moins 2023. C’est ce qui ressort d’une nouvelle analyse publiée par l’Organisation internationale du Travail (OIT).

Les entreprises pensent plus à embaucher qu'à licencier

Six employeurs sur dix sondés par Acerta ne prévoient pas de devoir licencier du personnel à l'automne 2021, ni en 2022. 70% d'entre eux estiment qu’ils devront embaucher des travailleurs supplémentaires dans les 18 prochains mois. Les dirigeants d’entreprise envisagent de prêter temporairement certains collaborateurs à une autre entreprise en vue de pouvoir conserver leur personnel après la crise du coronavirus. Autre enseignement: les travailleurs ne devraient pas craindre la robotisation: 6 entreprises sur 10 ne s'attendent pas à ce que la technologie et l'intelligence artificielle suppriment des emplois humains en 2021, ni en 2022.

Trois quart de la population active dans le monde est prête à se faire vacciner si l’employeur l’exige

Les travailleurs du monde entier envisagent avec espoir et optimisme la suite du déroulement de 2021, laisse entrevoir le dernier Workmonitor. Menée au cours du premier trimestre 2021 auprès de plus de 27.000 travailleurs dans 34 marchés, cette enquête semestrielle révèle que les travailleurs du monde entier sont prêts à retourner sur leur lieu de travail et plus que prêts à se faire vacciner si leur employeur l’exige.

Avec la pandémie, un mois et demi en plus est nécessaire pour trouver un nouvel emploi quand on a été licencié

Le délai moyen dans lequel les travailleurs trouvent un nouvel emploi après un licenciement est passé de 4,5 à 5,9 mois en 2020, révèle Acerta sur base d’un échantillon de 2.400 travailleurs qui ont eu un accompagnement de licenciement. En 2020, les entreprises semblent avoir déployé plus d'efforts pour aider les travailleurs licenciés à trouver un nouvel emploi ailleurs.

Télétravail à domicile: moins de chances de promotion et de bonus

Le télétravail à domicile pourrait avoir un impact négatif sur les revenus et les perspectives de promotion, d'après les données de l'Office for National Statistics (ONS)au Royaume-Uni. Les experts avertissent des risques d'un système à « deux vitesses », dans lequel certains travailleurs recevraient moins pour un même travail. Une sorte de discrimination fondée sur le travail à domicile…

Covid-19 = charge de travail accrue, moins de temps libre et pas de différence dans la répartition des tâches entre les hommes et les femmes

La Covid-19 a généré davantage de pression sur le travail et une diminution du temps libre. Il n’aurait pas eu d’influence sur la répartition des tâches entre hommes et femmes. C'est ce qui ressort d'une étude réalisée par Stéfanie André (Radboud University Nijmegen) et des collègues de sa propre université, de l’Université d'Amsterdam et de l’Université d'Utrecht.

U zoekt, u vindt !

HR Square | Magazine, E-zine, Netwerk, Website, Seminaries, ...

Word nu lid !
Geniet van de voordelen